Les véhicules à motorisation thermique occupent encore largement le marché français, même si on note une certaine évolution du côté des véhicules électriques. De ce fait, de nombreux automobilistes utilisent encore des carburants tels que l’essence ou le gasoil pour circuler. Il est parfois difficile de savoir quel est le carburant le plus approprié, que ce soit pour son budget, son véhicule ou pour la planète. Quel carburant est le moins polluant entre l’essence et le diesel ? Y a -t-il d’autres alternatives ? Réponses.

Essence ou gasoil : lequel est le moins polluant ?

En raison des nouvelles normes européennes en termes d’émissions de gaz à effet de serre, les constructeurs automobiles sont en train de revoir l’impact de leurs véhicules sur l’environnement. Ainsi, par rapport à vingt ans plus tôt, les véhicules à essence et au diesel ne sont plus aussi polluants aujourd’hui. Toutefois, ils restent les plus polluants du marché. D’un côté, le moteur au diesel émet une grande quantité d’oxyde d’azote et de particules polluantes. Sur ce terrain-là, il semble plus polluant que le moteur à essence. Mais pour résoudre ce problème et être conformes aux normes européennes, les constructeurs ont équipé leur véhicule de filtre à particules, ce qui réduit considérablement l’émission d’oxyde d’azote et de particules. D’un autre côté, le moteur à essence produit largement plus de gaz carbonique et de monoxyde de carbone que le diesel qui produit 20% moins de CO2. Un véhicule au diesel s’avère donc moins polluant qu’une voiture à essence, mais seulement à condition qu’il soit équipé d’un filtre à particules. Cependant, cela ne fait pas de lui un véhicule écologique. L’un comme l’autre, le diesel et l’essence ont des répercussions sur la planète bien qu’ils respectent les normes fixées par le gouvernement.

Le GPL : un carburant alternatif plus écologique

Le GPL ou Gaz de Pétrole Liquéfié est considéré comme moins polluant que les autres carburants dans la mesure où il rejette 18% moins de gaz à effet de serre que les moteurs classiques, à puissance égale et qu’il ne produit pas de particules polluantes. Il s’avère donc que le GPL est le carburant le moins polluant de tous cependant, les véhicules qui sont équipés d’un tel système sont plus chers à l’achat. Heureusement, il est également possible de faire des économies sur le coût de fonctionnement du véhicule puisque le coût du GPL est plus abordable. Si le litre du gasoil avoisine le 1,38 euro, le GPL n’est que de 70 centimes.

Néanmoins, si le GPL n’est pas aussi populaire en France que dans d’autres pays européens, c’est pour diverses raisons. Tout d’abord, le bonus écologique lié à l’achat d’une voiture au GPL a été supprimé. Ce type de voiture s’avère donc plus onéreux que les autres. De plus, bien que le carburant coûte moins cher, le moteur au GPL consomme beaucoup plus de carburant que les autres. La consommation revient donc au même si ce n’est plus. Généralement, le moteur au GPL est moins puissant, ce qui fait qu’on ne le retrouve pas sur tous les types de véhicules. De ce fait, le choix est limité. D’autre part, le système d’installation est très encombrant. Les utilisateurs devront sacrifier une grande partie de leur coffre pour l’accueillir. Il engendre également un vrai problème pratique lorsque l’utilisateur part en voyage. En effet, les réservoirs sont différents en fonction des pays. Il est donc nécessaire de se munir d’un adaptateur à chaque fois.

En termes de pollution, le GPL est le carburant le plus respectueux de l’environnement. Toutefois, il semble que cela ne soit pas suffisant. Comme la voiture est censée remplir une certaine mission dans la vie quotidienne des automobilistes, il se doit aussi de prendre en compte l’aspect financier et pratique de l’opération.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.